Le pôle sciences humaines et sociales

Biotechnologies en société

Fabien Milanovic

Responsable : Dr Fabien Milanovic


  • Date de création : septembre 2013

Dernières publications

Milanovic F., De la diversité des modes d'existence du vivant : une approche sociologique ». Recherche financée par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), réalisée au sein de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, centre Norbert Elias, en collaboration avec l'Inra (François Lefèvre). Rapport en libre accès :
www.fondationbiodiversite.fr/images/stories/telechargement/MODELO/Impression_interieur_RG_Et_Societe_web.pdf)

Milanovic F.,Verrier E., Charrier A., Lefèvre F., 2014, "Practices involving genetic resources. Beyond utilitarianism, towards a multiple ontology of the living world", Human Ecology. An interdisciplinary Journal, article soumis, en cours d'évaluation.

Voir également le dossier sur les ressources biologiques que j’ai coordonné : Milanovic F., 2011, " Les ressources biologiques. Enjeux transversaux de connaissance, socialisation, régulation", texte d’introduction au numéro thématisé (sur les ressources biologiques) en tant qu’éditeur invité, Revue d‘Anthropologie des Connaissances, (accès libre au texte: www.cairn.info/revue-anthropologiedes-connaissances-2011-2-page-189.htm). »

Dernière communication

« Milanovic F., 2014, Copiloter ou instrumenter : la gestion du domaine de la palissade (Parc Naturel de Camargue). 26 e Journées scientifiques de la Société d’Ecologie Humaine. Colloque international "Habiter le littoral. Enjeux écologiques et humains contemporains", Marseille, 16-18 octobre. »

Description

Après avoir soutenu sa thèse dans le domaine de la sociologie des sciences et des techniques à l'université Paris 5-Sorbonne, Fabien Milanovic a été impliqué en tant que chercheur dans une équipe de recherche de l'Inserm, sur le site de l'Ecole de médecine de Toulouse. Il y a étudié les ressources biologiques (collections d'ADN, de tumeurs cancéreuses, de cellules souches…) et leurs utilisations, dans le domaine de la recherche biomédicale et des soins. Il s'est intéressé ensuite aux ressources génétiques végétales et animales, sur le plan de leurs usages en lien avec la biodiversité. Il est actuellement investi dans la thématique des biotechnologies et de leurs mobilisations dans l'exploitation des ressources biologiques (humaines, végétales, animales), en étant sensible aux enjeux liés à la santé, à l'environnement, à l'agro-alimentaire et à la cosmétologie.

Les enseignements du pôle portent sur les biotechnologies en société : le regard des SHS (aspects théoriques et méthodologiques), la sociologie de l’innovation, les principaux domaines de déploiement des biotechnologies (santé, agriculture, environnement, sciences, corps…), les enjeux éthiques qu’elles soulèvent et les formes de mobilisation qu’elles suscitent. Un autre volet de ses cours concerne la méthodologie de projet (recherche documentaire, modalités de référencement, problématisation, travail d’analyse et d’écriture).

Les recherches menées au sein du pôle se déploient sur deux axes: les biotechnologies dans leurs relations à la biomédecine; les formes de mobilisation que suscitent les biotechnologies et qui participent de leurs appropriations. »

Dernier séminaire du cycle Expert

Bioterrorisme et principe de précaution. Le cas des recherches sur le virus H5N1 », séminaire pour le cycle expertise présenté le 18 juin 2014 par Jean-Philippe De Oliveira et Lucie Oriol , étudiante de 4e année et dont le texte est disponible ici

Axes de recherche

Axe 1 : Biotechnologies et biomédecine

Les cellules souches, les xenogreffes, l’ « Homme augmenté » sont des exemples des biotechnologies concernées. Elles participent d’une évolution des pratiques (dans les soins, en santé publique, dans les rapports au corps, plus globalement dans les capacités d’action avec, et sur, le vivant) que les projets de recherche de cet axe visent à documenter. Une collaboration est plus particulièrement menée avec l’Institut Gustave Roussy autour de la thématique des cellules souches en médecine régénératrice, notamment en cancérologie.

Axe 2 : Transgenèse, biodiversité et environnement

La technique de la transgenèse interroge les dynamiques d'évolution du vivant au regard de ses liens avec la biodiversité et plus globalement avec l’environnement. Dans ce cadre ce second axe de recherche s’intéresse aux formes de « mobilisation citoyenne », aux dispositifs d’alerte, d’expertise, aux modalités d’actions publiques. A terme la biologie de synthèse et le bio-mimétisme seront à prendre en considération, notamment dans leurs relations aux changements climatiques, aux énergies renouvelables et à l’ingénierie écologique.



Actualités

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :